Catherine Helayel {Interview}

livre-vegan

 

Pourquoi ce titre « Vegan ! le choix de la Vie » ?

Parce ce qu’il est explicite : En effet, être Vegan c’est choisir la vie de tous les êtres vivants « sensibles » et refuser leur élevage et leur mort dans des abattoirs. Etre vegan, c’est faire le choix de la Vie et non celui de la mort et l’exploitation de milliard d’animaux. Je trouve que le titre résume à lui tout seul le Véganisme.

Il était important pour moi que le mot VEGAN soit dans le titre car si il y a déjà beaucoup de livre sur le végétarisme il n’y avait pas encore de livre en France qui parlaient exclusivement de Véganisme.

 

 

Vous êtes avocate. Il n’est pas toujours évident de concilier métier et éthique végane… Comment le vivez-vous ?

Je ne trouve pas qu’il soit difficile de concilier mon métier d’avocate avec mon mode de vie végan, au contraire même. C’est un métier tourné vers l’autre qui nécessite d’avoir de la compassion. Et comme je suis mon propre patron, personne ne m’oblige à rien donc je le vie très bien.

D’ailleurs il y a des affiches dans mon bureau, notamment une sur la Marche contre les abattoirs qui a lieu chaque année à Paris. Je l’aurai bien mise dans la salle d’attente mais les autres avocats qui partagent les locaux n’auraient pas appréciés.

 

 

Avez-vous encore foi en l’Homme ?

Oui j’ai encore foi en l’Homme sinon je n’aurai même pas écrit ce livre.

J’ai d’ailleurs pris la peine de le souligner en ces termes « je veux croire que l’humanité progresse, je veux croire qu’elle saura se relever de cette ignominie »

C’est cette foi en l’Homme qui me donne la force de continuer d’expliquer et d’informer sans relâche.

 

 

Votre livre est sans doute lu, en ce moment même, par une personne curieuse qui n’embrasse pas (encore) votre philosophie. Qu’aimeriez-vous lui dire ?

Je voudrais tant qu’elle comprenne que derrière chaque animal il y a un être sensible qui ressent la douleur, la peur, la terreur…

Mais , j’aimerai lui dire que je ne la juge pas et que moi aussi j’ai été comme elle, avant de devenir végétarienne puis végan. Seule la compassion et l’amour, le véritable amour pourra vaincre ses habitudes.

 

 

Dans votre cheminement, qu’est-ce qui vous a aidé, quels sont les arguments qui ont achevé de briser les barrières qui vous séparaient de votre philosophie ?

Personnellement c’est la compassion et le bouddhisme theravada qui m’a mené au végétarisme : respecter la vie sous toutes ses formes.

Cela n’engage que moi, mais je trouve que Bouddhisme et Véganisme vont bien ensemble car dans les deux cas il s’agit avant tout d’un véritable « Art de vivre »

Ensuite, lorsque j’ai pris conscience de la réalité de la souffrance des vaches laitières et des poules pondeuses c’est tout naturellement que je suis devenue vegan.

Je suis une adepte de la décroissance en ce sens que le bonheur ce n’est pas d’obtenir tout ce que l’on veut mais au contraire de ne plus vouloir.

 

 

Si la machine à voyager dans le temps existait et qu’il vous était donné la possibilité de vous parler uniquement à vous-même…. À quelle époque de votre vie retourneriez-vous et que vous diriez vous ?

J’ai aujourd’hui 52 ans, je suis devenue végétarienne à l’âge de 40 ans et végétalienne/végan il y a 3/4 ans. J’ai donc participé au massacre durant 40 ans, alors si je pouvais voyager dans le temps, j’aurai envie de revenir le plus loin possible, donc le jour de ma naissance.

Les enfants aiment les animaux et si on leur expliquait la réalité de leur souffrance, ils n’en mangeraient pas, d’autant plus qu’ils n’aiment pas le gout de la viande. Tout n’est que question d’habitude.

J’expliquerai donc à cet enfant de suivre son cœur, ses intuitions, sans jamais se laisser influencer par les adultes.

 

 

Min Na a merveilleusement illustré votre livre. L’avez-vous choisie ou est-ce un choix de votre éditeur ?

J’ai souhaité illustrer chaque chapitre de mon livre avec un dessin, j’ai donc lancé un appel via Facebook et Min Na s’est proposée. J’ai visité son site et ses dessins m’ont tout de suite plu. Je lui ai alors adressé le plan du livre afin qu’elle m’adresse ses projets.

Ses illustrations sont simples et explicites en même temps.

Lorsque j’ai cherché un éditeur pour mon livre, une première maison d’édition avait accepté mon manuscrit mais m’avait dit que la publication se ferait sans illustration, alors j’ai refusé et j’ai cherché un éditeur qui acceptait les illustrations.

En revanche la Couverture n’est pas de Mina mais de Captain Blueberry.

 

 

Quel est votre avis sur le mariage pour tous ?

Pour faire court, je suis « Pour » en ce sens qu’il me semble juste que toutes les personnes qui s’aiment puissent avoir les mêmes droits et devoirs. Je suis anti-spéciste donc cela s’applique aussi aux humains.

Ceci étant dit, je ne suis pas une adepte du mariage, d’ailleurs je ne me suis jamais marié. Et puis les divorces ça coûte cher….

 

 

Comment avez-vous connu Chris de la Louiseraie (auteure de la préface)?

Via Facebook également

 

 

Une dernière question, que pensez-vous de la démarche de CherryPepper ?

Originale et Indispensable. Pour avoir lu bon nombre de ses articles je suis contente qu’un tel magasine existe. D’ailleurs je remercie CherryPerrer de me permettre de parler de mon livre, c’est un honneur.

 

 

Lire la suite de l’interview : www.joomag.com/magazine/cp-mag-n4-franais/0725070001377053747/p32

 

 

catherinehelayel

 

 

Une Réponse

  1. Bonjour,
    je ne commente pas souvent, je ne sais pas pourquoi, sans doute par manque de temps et parce que je ne sais pas toujours quoi dire si ce n’est « cette recette à l’air délicieuse »… pas certaine que cela vous apporte grand chose 🙂
    Cependant, aujourd’hui, je prends mon clavier pour vous laisser un petit mot.
    J’ai découvert votre chaîne YT il y a un mois à peu près, et depuis, tous les jours, je visionne une vidéo de vos archives, et je dois dire que ce que je vois me plait (sinon, je ne continuerais pas) car tant par les recettes proposées, la manière dont c’est proposé, votre philosophie, douceur, sourire, toutes ces choses font un ensemble bien plaisant..
    Puis, j’ai découvert ce blog par extension, et ce livre… qui est épuisé et quasi introuvable, mais vive les sites d’occasion…
    Merci pour cette découverte..
    J’avoue qu’après 6 ans de végétarisme il y a une dizaine d’années, je suis revenue vers un mode d’alimentation carné il y a 5 ans, et j’essaie, petit à petit, de revenir à ce quelque chose de plus correct, tant pour moi que pour l’éthique… petit à petit, car les habitudes ont la dent dure, et l’entourage aussi (et quand on n’est pas soutenu par son entourage, ce n’est pas évident du tout moralement).
    Bref, merci pour tout ce que vous transmettez au travers de votre univers que ce soit le blog ou la chaîne…
    A bientôt
    Cath

Laissez un commentaire