Farplace Animal Rescue – Gareth Edwards {Interview}

Bonjour Gareth et merci pour cette interview. Vous êtes le fondateur de Farplace Animal Rescue, une organisation caritative du Royaume Uni reconnue d’intérêt public. Elle est spécialisée dans le bien-être et sauvetage animal, dans la protection environnementale, la création et le développement d’habitat. Vous accueillez les animaux de ferme et domestiques abandonnés ou maltraités, ainsi que les animaux sauvages orphelins ou blessés. Pouvez-vous nous dire comment tout à commencé?

En nous installant en pleine campagne et en étant sollicités pour accueillir des animaux: nous avions de la place alors nous avons commencé à prendre les animaux qui avaient besoin de nous.

 

229

 

Parlez-nous de votre refuge: quel est un jour habituel à Farplace? Avez-vous des bénévoles? Des familles d’accueil? Comment les adoptions se déroulent-elles? Comment faites-vous quand votre refuge est au complet et que d’autres animaux sont dans le besoin?

Comme nous sommes très isolés, nous avons peu de bénévoles. Un jour classique consiste à nettoyer, nourrir et promener les 300 animaux du refuge, gérer et décider quels animaux sont prioritaires et sont pris en charge par le refuge. Nous essayons également le plus possible de replacer les animaux dans des familles, et avons souvent des trajets à faire chez le vétérinaire. Nous devons refuser dix fois plus d’animaux que nous ne pouvons en accepter, c’est la raison pour laquelle nous voulons nous agrandir. Nous devons simplement agir par ordre de priorité et nous concentrer sur les cas où les animaux sont dans le risque immédiat d’être euthanasiés. Nous savons que pour l’instant nous ne pouvons pas tous les aider, alors nous devons nous concentrer sur ceux que nous pouvons aider. Pour les adoptions, soit nous allons vérifier sur place au bout d’un certain temps si tout se passe bien, soit nous nous fions à la garantie donnée par un vétérinaire qualifié.

 

Quel fut le premier animal pris en charge par Farplace Animal Rescue?

C’était une vieille chèvre qui s’appelait Dolly.

 

 

047

 

 

Est-ce que certains des animaux que vous avez recueilli vous ont marqué?

Oui bien sûr, ceux qui restent au refuge à cause de leur santé trop fragile. Ceux qui arrivent avec juste quelques semaines à vivre comme Beauty, un collie de ferme qui souffrait d’un cancer avancé et qui a été abandonnée au milieu de nul part en plein hiver. Nous l’avons aimé pendant trois semaines avant que le cancer ne prenne le pas et ne devienne douloureux pour elle.

 

Quels sont vos projets pour Farplace à court et long termes?

Pour le court terme: agrandir l’équipe, développer des filiales et des activités complémentaires, et pouvoir accueillir et sauver plus d’animaux.
Pour le long terme: Devenir la plus grande association caritative au monde avec de multiples antennes à travers le monde dans des centaines de pays.

 
Depuis combien de temps êtes-vous végan? Quel a été votre déclic?

Je suis végan depuis 5 ans maintenant. Je ne pouvais plus faire de distinction entre l’industrie laitière et l’industrie de la viande, j’ai réalisé que je faisais partie du problème si je ne passais pas de végétarien à végan.

 
Que pensez-vous des droits des animaux au Royaume-Uni?

Je souhaiterais que plus de gens s’investissent, mais je pense qu’il y a des gens bons partout. J’espère que dans le futur plus de personnes vont nous rejoindre et aider les animaux.

 

Est-ce que vous développez d’autres projets de Farplace Animal Rescue actuellement?

Nous organisons le premier Festival Végan du nord est de l’Angleterre au stade de foot de Sunderland en novembre. C’est un moyen de montrer au plus grand nombre à quel point il est facile de devenir végan, nous étions la dernière région d’Angleterre à ne pas avoir son festival.
Et nous attendons également les développements de Farplace France.

 

Où trouver Farplace :  http://www.farplace.co.uk/

 

226

Une Réponse

  1. Bonjour,

    Je suis ravie d’être tombée sur votre article.
    J’ai le projet d’aide des refuges pour animaux à travers le monde, dont en Angleterre.
    Je suis un peu dégoûtée de l’éco-volontariat, sans même en avoir fait
    Je m’empresse donc de contacter Farplace car j’ai le sentiment qu’il correspond à ma vision du bénévolat.
    Merci !

Laissez un commentaire