Sauvetage historique de 2.400 chiens en Chine

Classé dans : Activisme | 4
Un des camions interceptés
Un des camions interceptés

Tout a commencé par un appel au secours lancé sur Weibo, le réseau social chinois similaire à Twitter: le 3 août dernier, un témoin a vu passer sur l’autoroute Beijing-Harbin un camion rempli de chiens qui se dirigeait selon toute apparence vers un abattoir.

L’appel lancé sur internet a rapidement obtenu des réactions et 30 personnes se sont lancées dans leurs voitures à la poursuite du camion. Le camion fut suivi sur plus de 300 km avant d’être bloqué par les voitures sur une aire de repos dans la province de Hebei.

Les activistes commencèrent par négocier avec le chauffeur routier puis les autorités furent informées et vinrent sur les lieux. Le contrôle effectué permit de découvrir que les documents détenus par le chauffeur étaient frauduleux.

Pendant ce temps, d’autres personnes qui avaient elles aussi répondu à l’appel à mobilisation lancé sur Weibo permirent de repérer puis de stopper 4 autres camions remplis de chiens, un sixième camion ne put malheureusement être stoppé par les activistes.

Un des chiens sauvés
Un des chiens sauvés

Les autorités décidèrent alors que ces chiens, au nombre de 2.400, seraient remis aux activistes et associations sans aucune contrepartie financière car tous les documents contrôlés se sont avérés soit incomplets, soit faux: aucun chien n’avait de preuve d’achat, de propriété ou de certificat de santé, et le rapport d’expédition ne correspondait pas aux normes réglementaires.

Il s’agit d’une des plus grandes actions et interceptions en Chine pour le commerce de viande de chien souvent entaché, comme c’est le cas ici, de vol de chiens. En effet, de nombreux chiens portaient des colliers, certains étaient tatoués, il s’avéra même qu’un des chiens était un chien policier volé.

Les réseaux sociaux furent encore d’une aide précieuse pour réunir les chiens volés avec leurs familles. C’est toute une organisation qui a dû ensuite se mettre en place sur place, les activistes ont pu dans un premier temps sortir la trentaine de chiens morts durant le transport puis avec l’arrivée de vétérinaires volontaires les chiens furent progressivement sortis des camions avec l’accord des autorités et soignés si besoin était.

sauvetage chiens trafic viande Chine
Les activistes ont pu dans un premier temps évacuer les chiens décédés

Au total, plus de 400 activistes des environs de Beijing ont participé aux opérations d’interception des camions et de sauvetage des chiens. Et plus de 1.000 personnes ont laissé leurs coordonnées afin d’être prévenus de la mise en place d’une opération similaire à l’avenir.

Les autorités locales ont également aidé aux soins des chiens en apportant matériel et personnel. Plusieurs centaines de chiens furent adoptés sur place par des personnes ayant entendu parler de l’évènement et venues sur les lieux proposer leur foyer, certains demandant même spécifiquement à recevoir un chien avec un handicap, ceux-ci étant plus difficile à placer en général. Une jeune femme réunie avec son chien disparu adopta également un chien souffrant de malnutrition sévère afin de participer elle aussi à cette action qui lui avait permis de retrouver son compagnon.

À l’heure actuelle, pratiquement tous les chiens sauvés ont trouvé une famille, et une opération similaire a permis d’arrêter 2 nouveaux camions remplis de chiens. Le gouvernement a annoncé qu’il allait se pencher sérieusement sur le problème de trafic de viande de chien dans le pays.

Dr Peter Li, membre de l’association HSI et spécialiste de la Chine a déclaré: « Je suis vraiment impressionné par les talents d’organisation et de mobilisation des activistes chinois. Ce sont en majorité des jeunes nés dans les années 1980 et 1990. Ils n’ont pas seulement réussi à stopper ces camions, mais ils se sont également assurés de recevoir de l’aide et des équipements venus de tout le pays, ils ont développé leurs capacités à négocier avec le gouvernement chinois, connaissent les Lois et règlements que ce soit pour le transport de chiens, ou encore le contrôle et la prévention des maladies. Ce sauvetage est extraordinaire et est un coup dur pour l’industrie de la viande en Chine. Je suis plein d’espoir grâce à cette jeunesse chinoise! »

Une volontaire propose de l'eau à un des chiens libérés
Une volontaire propose de l’eau à un des chiens libérés

Sources: http://www.hsi.org/news/news/2014/08/mass-china-dog-meat-rescue-080814.html /// http://saynotodogmeat.net/

Source images: http://saynotodogmeat.net/

4 Réponses

  1. Nicole vaurs

    BRAVO A TOUS

  2. Bravo ! ça fait froid dans le dos de voir tout ça… C’est pour ça que je refuse d’aller en Chine, pour boycotter leur désir de manger du chien. Et bravo à tous ces gens qui ont permis de sauver tous ces loulous… Le monde n’est pas si pourri finalement…

  3. Schopges roselyne

    Bravo enfin et les gens et les autorités chinoises font bouger les choses pour que cet odieux trafic s arrête on ne mange pas de chien et de chat c est ainsi et pas autrement

  4. BIARDEAU CHRISTINE

    QUAND TU VOIS LE REGARD DU CHIEN A LA FOIS APEURE ET RECONNAISSANT TU AS TOUT COMPRIS BRAVO

Laissez un commentaire